in

Rayza Nicácio interviewe Giovanna Frederico : 10 réponses aux questions que vous avez toujours voulu poser

Rayza Nicácio interviewe Giovanna Frederico : 10 réponses aux questions que vous avez toujours voulu poser

Plus que des amis, des amis. Rayza Nicacio Et Giovanna Federico ce sont vraiment plus que des amis, ce sont aussi des belles-sœurs et des collègues. Si vous suivez le travail de Ray, vous avez vu que Gica est toujours avec elle. Et, soit dit en passant, cette amitié a certainement gagné son cœur. Pour en savoir plus sur la relation super mignonne, nous avons demandé à Ray d’interviewer Gica. Nous avons déjà dit que le résultat était incroyable. Êtes-vous curieux de savoir comment cette discussion s’est terminée ? Alors lisez la suite, juste en dessous!

Rayza Nicácio interviewe Giovanna Frederico

photos pour illustrer l'article sur Rayza Nicácio interviewe Giovanna Frederico

1. Comment nous sommes-nous rencontrés ?

Giovanna Federico : Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, j’ai rencontré Ray pour cette raison Jonathan (son frère). J’ai rencontré Jhol au collège, en 2014, nous avons commencé à sortir ensemble et une fois il m’a emmené à son église, et quand il est venu me chercher à la maison rayon était avec lui. Ensuite, nous avons commencé à sortir ensemble et c’est ainsi que nous nous sommes approchés en tant que belle-sœur.

2. Selon vous, qu’est-ce qui a le plus changé en vous et vous qui m’avez le plus changé ?

Gica : Waouh, comme c’est dur ! (des rires). Ray m’a beaucoup changé. Mais je pense que le changement le plus notable est le fait que je je suis devenu plus vaniteux et je l’ai aidée à être plus organisée au travail.

3. Est-ce que nous nous « battons » davantage au travail ou dans la vie personnelle ?

Gica : Nous ne nous battons jamais, jamais ! (des rires). Ni travail, ni famille, ni relation amicale. Nous avons une opinion très similaire et parfois, lorsque nous ne sommes pas d’accord, nous respectons beaucoup la position de l’autre.

photos pour illustrer l'article sur Rayza Nicácio interviewe Giovanna Frederico

4. Qu’est-ce qui vous a fait ne pas suivre votre formation biomédicale ?

Gica : Je n’ai jamais beaucoup aimé biomédecine. Je suis entré à l’université à un âge précoce et ma mère a essentiellement choisi le cours pour moi. Dès le départ, j’ai su que ce ne serait pas le métier de ma vie. Malgré cela, je travaille dans cette industrie depuis quelques années et, lorsque j’ai été licencié de mon dernier emploi (juin 2015), l’entreprise Rayza elle m’a appelé pour travailler avec elle, même si je n’étais pas au courant, elle m’a donné match! (des rires). Je me suis trouvé et je ne me vois pas faire autre chose ces temps-ci.

5. Si vous n’étiez pas l’assistant de Ray, que seriez-vous ?

Gica : Difficile d’imaginer faire autre chose car J’aime ce que je fais. Mais si j’avais été viré de ce boulot et que je n’avais pas eu Rayza, j’aurais cherché quelque chose dans les centres commerciaux juste pour ne pas rester coincé. Je pense que j’essaierais quand même de me trouver dans une profession. J’ai eu de la chance, non ? (des rires).

6. Quel a été votre plus grand rêve devenu réalité à ce jour ?

Gica : Tous mes rêves se réalisent avec ou grâce à Ray. Je rêvais de piloter un avion et la première fois que je l’ai fait c’était à cause de son travail. Donc Je vis en faisant la plupart des choses J’aspirais à un jour. Mais le plus grand rêve à ce jour s’est réalisé lorsque nous sommes allés à Argentine à la fin de l’année dernière. D’abord parce que c’était mon premier voyage à l’étranger et deuxièmement, parce que j’enregistrais une publicité télévisée, dont j’ai toujours voulu savoir comment ça fonctionnait, vous savez ? Sans oublier que mon meilleur ami était la star principale, c’était génial de tout vivre!

photos pour illustrer l'article sur Rayza Nicácio interviewe Giovanna Frederico
Jhonatas Nicácio, Rayza Nicácio et Giovanna Frederico

7. Quel a été pour vous le moment le plus mémorable de ces années d’amitié ?

Gica : L’année dernière nous avons vécu des moments délicats. D’abord, j’ai vu Ray beaucoup souffrir et ça m’a fait tellement mal. J’ai pleuré sans qu’elle le voie parce que j’avais besoin de me renforcer, mais l’envie que j’avais était de crier à tout le monde à quel point il était injuste et qu’il ne le méritait pas. Puis j’ai perdu ma grand-mère en juillet. Ray ne sait même pas, mais après avoir averti mes parents, la première personne à qui j’ai envoyé un texto était elle, qui voyageait. Ces moments m’ont montré que combien notre amitié est importante et spécial dans ma vie.

8. Comment vous voyez-vous dans 10 ans ?

Gica : Je ne pense généralement pas beaucoup à ces projections pour l’avenir, mais j’espère que ma vie continuera comme elle est maintenant. J’espère rester heureux dans ma relation, dans la mienne travailler, peut-être avec les enfants, mais je veux vraiment être tante d’ici là. (des rires).

9. Avez-vous terminé votre profession ?

Gica : Trop! Je remercie Dieu chaque jour d’avoir mis personne généreuse comme Rayza dans ma vie, qui m’a ouvert des portes dans lesquelles je n’aurais jamais imaginé entrer. Mon travail m’a beaucoup fait grandir et a complètement changé ma vision de beaucoup de choses. On travaille beaucoup et notre routine est très fatigante, mais ça vaut le coup quand je vois Combien de personnes pouvons-nous atteindre ?

10. Quelles sont nos émissions préférées ensemble ?

Gica : Sortez manger, toujours ! Nous aimons le faire et trouvons toujours des excuses pour manger au restaurant. (des rires).

photos pour illustrer l'article sur Rayza Nicácio interviewe Giovanna Frederico
Photo : Reproduction / Instagram @giovannafrederico

suggestions de produits

Voulez-vous que vos boucles soient toujours nourries ? Alors essayez de doubler Shampooing Dove Ultra Curly et le Revitalisant Dove Ultra Curly. Cette ligne est composée de nutriments, de protéines et de l’huile rare de Buriti, naturellement riche en Oméga 9. Voici une astuce !

Et pour secouer ce volume dévastateur, notre conseil est le Boom Volumão Crème pour peigner la soie. Sa formule exclusive, à l’huile de Macadamia + D-Panthénol, laisse les boucles plus lâches, en améliorant et en amplifiant leur volume. Trop, hein ?

Retrouvez tous nos articles sur la manier et l’art de prendre soin de vos cheveux métis naturellement et redéfinir vos boucles dans notre guide : cheveux de métisse

Written by Ghansah Nelly

la rédactrice en chef adjointe categorie des cheveux naturels chez coiffureafro.fr . Une nouvelle voix dans le contenu beauté. Addict aux shampoings secs, adepte des tresses et experte en accessoires capillaires. passionnée de beauté et de mode. Lorsqu'elle n'écrit pas d'articles sur la beauté, vous pouvez la voir tester les produits de beauté nouveaux et innovants les plus en vogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Big Chop de la découpe chimique : comprendre ce que c'est et comment prévenir le problème

Big Chop de la découpe chimique : comprendre ce que c’est et comment prévenir le problème

Priardi Souza : 8 conseils beauté que j'ai appris chez Niina Truck

Prirla Souza : 8 conseils beauté que j’ai appris chez Niina Truck