Comment les neurocosmétiques ciblent votre cerveau pour une meilleure peau

Comment les neurocosmétiques ciblent votre cerveau pour une meilleure peau

On entend souvent parler des secrets de beauté de différentes régions du monde (on vous regarde, la France et le Maroc), mais les innovations polonaises méritent aussi d’être notées. Le dernier né de la sphère beauté nous vient tout droit de Varsovie et fait partie de la catégorie montante des neurocosmétiques. La philosophie de la marque Last Skincare va au-delà de la beauté en tant qu’outil physique et l’embrasse comme un moyen d’améliorer votre état d’esprit. Ahead, sa fondatrice Katarzyna Janocha explique comment votre cerveau peut vous aider à obtenir votre meilleure peau.

Quelle est la philosophie de la beauté polonaise ?

Le répertoire de beauté polonais est axé sur une peau saine en utilisant des produits naturels avec des ingrédients de haute qualité. « Beaucoup d’entre nous ont le teint délicat et sensible, et nous avons des attentes très élevées en ce qui concerne nos produits », déclare Janocha. Selon Janocha, la culture valorise également le bien-être mental et les expériences de beauté sensorielle sont importantes. « C’est un environnement concurrentiel et vous ne pouvez pas publier quelque chose de médiocre », explique-t-il. « C’est pourquoi j’étais prudent avant d’entrer dans cette industrie. »

Qu’est-ce que la Neurocosmétique ?

La neurocosmétique est ancrée dans l’idée que le cerveau et la peau sont connectés et que les émotions peuvent affecter votre peau. Selon les recherches, lorsque certains principes actifs entrent en contact avec les terminaisons nerveuses du derme, ils peuvent affecter l’humeur. « En ciblant les interactions entre la peau et le système nerveux, [neurocosmetics] il peut jouer un rôle important dans l’équilibre de la peau », explique une étude. « Parce que le concept est encore très nouveau, nous ne comprenons toujours pas pourquoi seuls certains ingrédients affectent la peau et l’esprit de cette manière spécifique », explique Janocha. « Ce que nous savons, c’est que la neurocosmétique a un avantage pour résoudre des problèmes tels que la déshydratation et la réduction du stress. »

De nombreux ingrédients (tels que l’oléorésine de copaïba et l’extrait d’encens) ont des effets bénéfiques sur l’humeur lorsqu’ils sont utilisés sur la peau. « Cet extrait de résine contient de grandes quantités de bêta-endorphines qui interagissent avec les récepteurs du cannabinol dans le corps pour libérer des bêta-endorphines », explique Janocha. « L’extrait d’encens est également considéré comme très équilibrant avec des effets anti-inflammatoires. Il a été démontré qu’il régule le cortisol et finalement restaure le collagène. »

Des ingrédients comme le chanvre et le tephrosia purpurea sont considérés comme des « héros » par Janocha car ils affectent le système nerveux tout en ayant des bienfaits anti-âge en surface lorsqu’ils pénètrent la barrière cutanée. L’extrait de racine de Rhodiola rosea, un favori de Janocha, est utilisé depuis des siècles dans la médecine asiatique pour traiter l’anxiété, la fatigue et la dépression. « Nous avons appris que ce puissant antioxydant stimule la production de bêta-endorphines pour améliorer l’humeur en réduisant la tension », explique Janocha.

L’histoire personnelle de Janocha avec le stress et son impact sur sa vie ont inspiré son chemin vers la neurocosmétique. « Dans ce monde post-pandémique difficile, je voulais soutenir tout ce qui peut améliorer son bien-être », explique-t-il.

Qu’est-ce qui rend Last Skin Repair unique ?

Last Skin Repair contient un ensemble d’ingrédients soigneusement composés (et très diversifiés), y compris des composants d’aromathérapie pour jouer un rôle dans l’amélioration de l’humeur. Janocha voulait inclure des éléments comme la vanille édifiante et la citronnelle anti-anxiété pour améliorer l’expérience de soin de la peau. « L’inhalation de ces ingrédients tout en les appliquant stimule le système limbique, un ensemble de structures du cerveau qui régule l’humeur et est étroitement lié à l’odorat », explique-t-elle.

Les arbres ont été utilisés à travers l’histoire pour la médecine traditionnelle et, ces dernières années, leurs avantages ont été confirmés par la recherche internationale. Selon Janocha, ses produits contiennent des ingrédients extraits de résines, d’écorces, de racines, de graines, de feuilles, de fleurs et de fruits de différentes plantes. Ces composants complètent les peptides, céramides, coenzymes, vitamines et bioferments combinés dans le laboratoire polonais de Janocha.

Il était important pour Janocha de s’approvisionner en ingrédients du monde entier. « Nos extraits de plantes proviennent principalement de plantations durables en Somalie, en Éthiopie, au Vietnam et en Inde », explique-t-elle. « Le baume de copaïba vient du Brésil, notre vitamine C stable vient du Japon, les hydrolats purs viennent de France et de nombreux autres ingrédients viennent de Pologne. »

Dernières pensées

Le lien entre beauté et bien-être est devenu une pratique importante pour de nombreuses personnes, et la science derrière la neurocosmétique semble également prometteuse. En fin de compte, si les soins personnels améliorent à eux seuls votre santé émotionnelle, vous êtes déjà bien parti. Cependant, si votre sérum est enrichi d’ingrédients induisant le bonheur, essayer des produits, comme Last Skin Repair Serum, pourrait être un bonus supplémentaire. Un teint clair, un éclat amélioré et une subtile montée d’endorphines pourraient bien être la chimie parfaite qui manquait à votre routine.

Retrouvez toutes nos astuces soins et beautés dans notre guide beauté africaine destinée à vous aider à vous chouchouter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *