in

Modes : les beaux cheveux bouclés de Carla Lemos

Modes : les beaux cheveux bouclés de Carla Lemos

Carla LemosAgé de 31 ans, c’est un bon carioca de sang qui a fondé la Modes il y en a dix. Le blog compte une légion d’abonnés atteignant le cap d’environ 1 million de personnes par mois. Et c’est avec compétence, beaucoup de couleur et une bonne énergie qu’elle aborde des thèmes tels que la mode, la beauté, l’art de vivre, le comportement, la culture et le féminisme. Ceux qui suivent le site peuvent également jeter un œil à l’exubérance des boucles de Carla.

Tout ce qui concerne les cheveux a eu une conversation exclusive avec la fille qui a parlé non seulement de ses coiffures et soins capillaires préférés, mais aussi de transition capillaire, amour propreet le conscience de la fraternité chez les femmes. Regardez l’interview ci-dessous!

All Things Hair : Vous avez un look caméléon, surtout en ce qui concerne les cheveux. Quels sont vos looks préférés dont vous vous souvenez avec émotion ?

Carlos Lemos : Oui! J’ai toujours aimé changer et mes cheveux ont toujours occupé une place importante dans ma vie. J’avais tous les cheveux que je pouvais et j’adorais avoir l’audace d’expérimenter autant. Mais mes bons souvenirs commencent après avoir rencontré le Tiago Parente, mon coiffeur magique. La première coupure qu’il m’a faite était une visuel rock star, légèrement années 80, ce qui a changé ma vie. Puis j’ai eu une phase avec cheveux raides avec une frange Cléopâtre à moitié sombre qui était très cool. j’ai eu la phase cheveux de surfeur ondulés aux reflets californiens blondes et cheveux presque jusqu’à la taille (ce qui a été ma phase la plus balnéaire même lorsque j’étais en voyage à travers le Brésil). Mon cheveux de licorne rose, qui a été pendant très peu de temps, mais c’est celui que j’aime le plus et le seul qui me manque. Bien sûr, les cheveux actuels qui sont mes préférés absolus : ton rouge cuivré bouclé.

Carla Lemos aux cheveux bouclés rouges

ATH : Avez-vous des cheveux naturellement bouclés, depuis quand avez-vous commencé à les aimer tels qu’ils sont ?

Carla Lemo : Quelques jours après la bonne côtelette. Vous n’aimez pas tout de suite vos cheveux naturels, d’abord vous avez ces sentiments mitigés – ils sont beaux, mais me vont-ils vraiment ? Et, sans aucun doute, pour moi, le soutien de mes filles était primordial et m’a donné le comble qui manquait à mon estime de moi.

ATH : Comment était-ce de passer par la transition capillaire ? Quelle a été la plus grande expérience d’apprentissage ?

Carla Lemo : je J’ai eu la transition capillaire deux fois dans ma vie.. Le premier, à l’époque des premiers pinceaux japonais, je l’ai fait pour me lisser les cheveux car c’est ce que j’avais. Je l’ai détesté et l’ai coupé court pour l’étouffer dans l’œuf. Ensuite, j’ai recommencé à faire des progrès déjà dans la plupart des cas lumière, juste pour couper le volume. Quand j’ai décidé de revenir aux cheveux naturels, je vivais de turbans, de coiffures et utilisais toujours le fer à friser. C’est un moment où vous devez faire attention à vos cheveux et cela se transforme en incroyable voyage de découverte de soi qui, sans aucun doute, est la plus grande expérience d’apprentissage.

ATH : Sur le site, vous dites que l’un de vos grands alliés dans la transition a été les coiffures. Quels étaient vos favoris?

tresses intégrées! Ils sont les meilleurs pour masquer le double tissage des brins tout en laissant le look élégant et épuré. En plus de toujours faire des compliments qui font un sacrément bon pour l’estime de soi à ce stade.

ATH : Quels conseils donnez-vous à ceux qui traversent ce moment ?

Carla Lemo : Allez, mec, allez ! C’est une période très difficile. Cela vous donnera envie d’abandonner, les gens vous jugeront, ils vous diront d’abandonner. Il y aura un moment où vous détesterez votre image miroir et cela fait partie du processus. La transition est un processus de découverte qui va au-delà de la texture de votre fil et de la meilleure finition. Il s’agit aussi de vous connecter avec vos origines, vos ancêtres, de comprendre qui vous êtes à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce fut sans aucun doute l’une des expériences les plus importantes de ma vie.

ATH : Féminisme et cheveux, quelle relation établissez-vous ?

Carla Lemo : La relation entre le féminisme et les cheveux consiste à déconstruire les stéréotypes et les schémas oppressifs. Donner aux femmes le droit et le discernement pour qu’il puisse porter ses cheveux comme il veut : bouclés, lissés, colorés, très courts ou à la taille. On parle aussi de féminisme permettre aux femmes de faire leurs propres choix de vie.

ATH : Fraternité et boucles : est-il possible que les cheveux soient une arme dans la poursuite de l’autonomisation et de la liberté ?

Carla Lemo : Sans aucun doute. tout ça mouvement d’acceptation et d’appréciation des boucles c’est la déconstruction de divers schémas et stéréotypes qui opprimaient et ne permettaient pas aux femmes de comprendre leurs cheveux. Et quand tu te découvres, que tu te connais et que tu te comprends, c’est là que tu t’autorises. Tout ce mouvement est né de l’échange entre femmes, comme cela se faisait dans les villages, une femme coiffait l’autre et elles s’occupaient de leurs cheveux collectivement, ce qui a tout à voir avec cette prise de conscience de la fraternité entre les femmes, qui c’est un très beau mouvement.

carla a lu 20
Les cheveux bouclés de Carla Lemos, du blog Modices.

ATH : Quelle serait une coiffure girl power ?

Carla Lemo : Ce d’iciah ! ATH :

Quelle est votre routine de toilettage des boucles actuellement ?

Carla Lemo : Tout commence avant le lavage avec le pré-caca : j’applique une crème sur les pointes et la longueur des cheveux environ 10 minutes avant d’entrer dans la salle de bain pour les protéger. puis appliquez shampoing uniquement à la racine et sort lorsque la mousse coule le long des fils. Alors j’applique le masque de traitement (hydratation ou nutrition, lavages alternés) en gantant bien les cheveux. Ensuite, j’applique le conditionneur et je rince et j’enlève l’excès d’eau. Avec mes cheveux encore très mouillés, j’applique la crème coiffante et pétris les mèches. Enfin, j’enlève l’excédent d’eau qui reste avec un t-shirt en coton et je le laisse sécher naturellement.

ATH : Quel est le produit que vous aimez le plus en ce moment ?

Carla Lemo : CoWash! Et quelle belle découverte, surtout maintenant l’été où avec la plage/piscine il est inévitable de se mouiller les cheveux et de les laver tous les jours. Cependant, comme le cowash est un après-shampooing nettoyant, il est beaucoup plus léger et ne dessèche pas les cheveux.

suggestions de produits

ou Tout ce qui concerne les cheveux recommande l’utilisation du shampooing Dove Ultra Curls, qui promet de nettoyer et de nourrir les cheveux de l’intérieur. Il est composé de nutriments, tels que des protéines et de l’huile de buriti, riche en oméga 9. Sa formule aide à contrôler les frisottis et à sceller les mèches pour garder des boucles définies et douces. À utiliser en combinaison avec le revitalisant Dove Ultra Curls.

Vous pouvez également essayer la crème coiffante TRESemmé Perfect Curls, qui promet des boucles définies tout en conservant leur mouvement naturel sans les alourdir. Le produit aide également au contrôle du volume et minimise crépu maintenir le mouvement naturel.

[html_block id="12427"]

Written by coiffureafro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous avons testé : le shampooing et l'après-shampooing Dove Extreme Recovery

Nous avons testé : le shampooing et l’après-shampooing Dove Extreme Recovery

Alimentation et cheveux : découvrez ce qu'il faut inclure dans l'alimentation pour chaque objectif !

Alimentation et cheveux : découvrez ce qu’il faut inclure dans l’alimentation pour chaque objectif !